lundi 1 octobre 2012

Interview de Gilles Warembourg

La voie des indés
Interview de Gilles Warembourg

Dans le cadre de "la voie des indés" organisée par libfly, Gilles Warembourg a accepté de répondre à quelques questions  pour nous.

Gilles Warembourg est l'auteur de 9 ouvrages dont entre autres "Le Syndrome U.G.A." et "Ellipse" au éditions Atria.

Bonjour Gilles,


Pouvez-vous nous parler de vous ? Depuis quand écrivez-vous ?
J'ai soixante ans et j'écris depuis dix ans. Je ne suis pas un littéraire : études scientifiques et profession gestionnaire d'entreprises. Je reconnais un caractère besogneux dans mon processus d'écriture.

Comment définiriez-vous votre univers ?
Sceptique. Les croyances des hommes me confondent, leur caractère prédateur me peine. L'anthropocentrisme me rebute. 



Quel est le livre qui vous a le plus marqué ?
Théodore Monod. Et si l'aventure humaine devait échouer. Le syndrome U.G.A. en est l'illustration.

Le film et/ou la série télé que vous préférez ? Pourquoi ?
Je suis inconditionnel de deux réalisateurs disparus : Ozu et Kubrick. L'un pour sa sagesse, l'autre pour sa folie.

Parlons de votre dernier livre "Le syndrome U.G.A."
Pourquoi avoir situé l'action en Australie ? Est-ce un pays qui vous passionne ?
La culture aborigène m'a séduit pour son respect de l'environnement. Il me fallait aussi une fosse océanique à proximité et des îles... En réalité, j'aime voyager en écrivant.

Vous présentez votre livre comme un journal ou un blog. Pourquoi avoir choisi cette forme narrative ?
La première rédaction était linéaire. L'action se déroulait sur un siècle. Les personnages disparaissaient et j'ai choisi l'enquête pour garder une unité à l'ensemble.

"Le syndrome U.G.A." raconte la fin d'un monde et la naissance d'un nouveau. Ce thème est souvent abordé dans l'imaginaire japonais. Ces œuvres vous sont-elles familières ? Si c'est le cas, laquelle est votre préférée ?
Le roman ne s'attarde pas sur le monde nouveau. Je ne sais s'il a un avenir autre qu'une présence insignifiante au milieu de l'océan. Cette modestie me convient.
Depuis peu je m'intéresse à la littérature japonaise. C'est le pays qui me fascine le plus. Je collectionne les films japonais de l'âge d'or. Je m'y rendrai pour la première fois en mars 2013. J'écris un roman de SF qui se déroule au Japon.

Dans le livre, vous parlez beaucoup de génétique. Avez-vous fait des études dans le domaine ? Est-ce une passion pour vous ?
J'ai lu beaucoup d'ouvrages de vulgarisation scientifique sur toutes sortes de sujets. Les romanciers de mon adolescence étaient souvent des scientifiques : Boulle, Asimov... La plupart de mes fictions parlent de sciences. La géométrie dans l'Ellipse, la physique fondamentale dans Chat Quantique et Picon-bière. Pour le syndrome U.G.A., je me suis documenté.

Avez-vous un autre projet en cours ? Si c'est le cas, pouvez-vous nous en dire plus ?
Les origines de l'Ellipse. Japon XXII e siècle.

Merci beaucoup d’avoir accepté cette interview !
Avec plaisir. Cordialement. Gilles


Olivier pour http://www.les-mondes-imaginaires.com/ avec la collaboration de Libfly
 01 octobre 2012

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...