vendredi 29 novembre 2013

Aya, Conseillère culinaire, Tome 1 - Ishikawa Saburô & Akio Aouchi & Kobayakawa Yôsei

Aya, Conseillère culinaire, Tome 1 - Ishikawa Saburô & Akio Aouchi & Kobayakawa Yôsei
Aya, Conseillère culinaire
Ishikawa Saburô & Akio Aouchi & Kobayakawa Yôsei
Tome 1

Bienvenue dans le monde savoureux de la gastronomie japonaise !

Aya Kisaragi est conseillère culinaire pour la société Food Project. Sa mission : redresser les restaurants qui battent de l'aile. Ses armes : un sens du goût exceptionnel et un caractère bien trempé. En compagnie de son assistant gaffeur Ippei Komaï, partez à la découverte du monde du goût nippon, de ses techniques secrètes et de ses réalités.


1re histoire : Aya est chargée de redresser un petit restaurant de râmens tenu par un cuisinier alcoolique qui vit seul avec son fils. Aya propose un marché au cuisinier, ivre du matin au soir : elle lui laisse une semaine pour se ressaisir et servir 500 clients par jour, auquel cas, elle lui laissera la gérance. Sinon, il devra partir.

2e histoire : Mizuki, la patronne et chef d'un restaurant familial atteinte d'un cancer en phase terminale cherche un cuisinier capable de la remplacer et de perpétuer le goût de sa cuisine. Il faut faire vite car il ne lui reste que 3 mois à vivre. Et Aya découvre qu'à cause de sa maladie, le sens gustatif de Mizuki commence à s'altérer...

3e histoire : Kiyohisa Murata, un chef de réputation internationale, engage Aya à titre personnel pour ruiner la réputation culinaire de son propre petit fils, l'orgueilleux Kôjirô Hasegawa, le chef d'un restaurant français huppé. Pour cela, il le défie via un article incendiaire dans la presse. Mais en cas de défaite, il devra lui révéler et lui céder sa fameuse "recette royale"...

Après Un amour de bentô, je me suis laissé à nouveau tenter par un manga culinaire.

Dans Un amour de bentô, on présentait aux lecteurs quelques recettes tout en les illustrant dans des petites histoires sur le thème de l'amour.

Dans Aya, Conseillère culinaire, il y a une recette avant chaque histoire. Cette recette assez simple est expliquée de façon traditionnelle : ingrédients, étapes à respecter, ...
Objectif clairement affiché : présenter une cuisine bonne et rapide à destination des papas.

Les histoires sont ici assez éloignées des recettes. On suit une conseillère culinaire et son apprenti. Leur mission : sauver des restaurants en difficultés.
A la fois humanistes et drôles, ces histoires sont très agréables à lire. On présente dans les récits de ce premier volume la cuisine comme un remède à un drame : sortir d'une dépression, transmettre un restaurant après sa mort, ...
J'ai trouvé l'aspect dramatique de certaines histoires vraiment très réussi. Elles sont dures et poignantes. Par contre, cette aspect sombre dans un manga qui au premier abord apparaît comme une distraction légère risque d'en surprendre voir d'en rebuter plus d'un. 

On retrouve également le thème cher à bon nombre de cuisiniers : la recherche et la transmission du goût. Cela m'a fait penser à l'émission Masterchef où le jury rappelle continuellement que le goût reste le plus important. 

Coté dessin, c'est assez classique et efficace.


Aya, Conseillère culinaire, Tome 1 - Ishikawa Saburô & Akio Aouchi & Kobayakawa Yôsei

Pour conclure, Aya, Conseillère culinaire, est un manga agréable. J'ai passé un bon moment de lecture.

Note : 7/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...