lundi 25 novembre 2013

Sous l'Ombre des Etoiles - Thomas Geha

Sous l'Ombre des Etoiles - Thomas Geha
Sous l'Ombre des Etoiles
Thomas Geha

La guerre entre Salamandres et Humains a pris fin.

À la suite d’une dernière bataille épique, Kee Carson, tireur d'élite à bord du Templier, s’échoue sur une planète insignifiante, Seinbeck.
Resté deux siècles en hibernation, il s'y éveille et apprend qu’Humains et Salamandres, descendants des naufragés, ont fini par s'allier en tribus nomades pour faire face à une menace mutuelle : les indigènes de ce monde.

Dans le clan qui l'adopte, Carson fait la connaissance de Sirval, un salamandre qu'il déteste aussitôt. Difficile pour lui d'oublier ses années de guerre, celles qui l'ont séparé de sa famille et de Valtor, sa planète natale. Mais bientôt, contaminé par Mari-Ou, guide de la Tribu de l'Espace, et Poing de Verre, un géant rouquin devenu son meilleur ami, il commence à changer...

Kee le sait parfaitement, aucun retour en arrière n’est possible : il devra s’adapter à son nouveau monde, sous l’ombre des étoiles…

Avant de parler du livre, je voudrais remercier son auteur Thomas Geha pour m'avoir permis de le lire en avant-première. 

Les aventures de Kee ne commencent pas sous les meilleurs auspices.
Une grande bataille entre les hommes et les salamandres. Son vaisseau qui explose. Puis le réveil sur une planète inconnue 200 ans après.  
Il va falloir qu'il réapprenne à vivre sur cette planète qui lui est inconnue. Il va falloir aussi qu'il oublie. Qu'il oublie sa haine pour les salamandres.  


Sous l'ombre des étoiles est la pré-quelle de La guerre des chiffonneurs parue chez le même éditeur. Elle peut se lire indépendamment.

J'ai retrouvé avec plaisir le style direct et incisif de Thomas Geha. Par rapport à A comme Alone, le style s'est enrichi. Il est plus poétique.

«Le lendemain ressemble à s'y méprendre à une belle journée d'été ; le soleil frappe plus fort qu'un boxeur au premier round et les baquets d'eau disséminés ici et là voient leur niveau baisser à vue d’œil.»

L'auteur réussit à merveille à nous plonger dans son univers et ce dès les premières pages. On découvre Seinbeck, une planète exotique et dangereuse. Et surtout, on découvre des personnages fascinants. L'auteur s'attache à nous faire découvrir la planète et à mettre en place sa "géopolitique".
Les rapports entre les différents habitants de la planète sont difficiles et chacun a évolué en conséquence. Les dominants sont sédentaires et les proies doivent bouger en permanence pour assurer leur survie.

Kee, notre héros, va devoir s'adapter. Hier encore, il faisait partie d'un des peuples qui dominaient la galaxie. Un peuple égoïste et guerrier. Maintenant, il vit en nomade dans une roulotte faite de déchets de vaisseau. Loin de se laisser abattre, il va puiser dans son passée avec un recul admirable pour aller de l'avant. 

Et quand l'amour s'en mêle, le récit gagne en intensité. On retient son souffle, on vibre au rythme des rebondissements. J'en ai même eu les larmes aux yeux à la fin.

Avec Sous l'ombre des étoiles, l'auteur nous livre un planet-opéra émouvant et attachant. Un récit poignant que je conseille à tous les fans du genre.

Note : 8/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...