vendredi 6 décembre 2013

La flamme chantante - Clark Ashton Smith

La flamme chantante - Clark Ashton Smith
La flamme chantante
Clark Ashton Smith

Ensorcelé, je m’avançai vers ce chant et me mêlai à eux. Captivé par la musique et par le spectacle de cette fontaine de feu, j’accordai aussi peu d’attention à mes excentriques compagnons qu’eux-mêmes ne m’en prêtaient. Et la fontaine s’élevait et s’élevait encore, jusqu’à ce que sa lumière éclairât les membres — et les étranges visages — de statues colossales siégeant sur leurs trônes derrière elle : des héros, des dieux ou des démons des premiers cycles de l’ère aliène, dont le regard de pierre scrutait les visiteurs depuis ce crépuscule d’impénétrable mystère.

Conte lointain et chimérique, cette nouvelle traduction de The city of the singing flame de Clark Ashton Smith, considéré avec son ami H. P. Lovecraft, comme l'un des pères de la fantasy et de la science-fiction modernes, est un joyau de poésie fantastique et d'érudition baroque.


Ce court recueil contient deux nouvelles, l'action de la deuxième faisant suite au premier récit.

Après la disparition de Giles Angarth, Philip Hastane se voit adresser un étrange journal laissé à son intention dans le chalet de son ami auteur.
Il y trouvera une histoire étrange où Giles Angarth raconte sa découverte d'un passage vers un autre monde. Un monde peuplé de créatures fantastiques qui, comme aimantées par une flamme chantante, parcourent la lande pour s'y jeter. Son ami raconte sa fascination pour cette flamme et son envie de s'y abandonner.

Quand on commence la lecture de La flamme chantante on remarque aussitôt le style étonnant de sa narration. Ce style est fait de longues phrases poétiques. N'étant pas habitué à ce genre d'écriture, j'ai mis quelques pages à rentrer dans le livre mais très vite cela devient plaisant.

«Cette flamme était l'unique source de lumière - et c'était , également, la source de l'étrange musique éthérée. Et moi, en dépit de mes oreilles fourrées de coton, je fus aussitôt hypnotisé par la douceur perçante et astrale de son chant ; je fus saisi par son appel voluptueux, sa haute et vertigineuse extase...»

Dans les 2 nouvelles, les histoires sont racontées sous forme d'un journal de voyage. On y relate le voyage fantastique de leurs auteurs pour un monde parallèle. Dans ses histoires, pas ou peu de méchants en vue, mais un dépaysement total. On y voit des créatures exotiques, un décor étonnant et une ville fabuleuse. Rapidement, mon imagination a été titillée. Je me suis demandé où ces aventures allaient nous mener. Je me suis identifié aux sympathiques héros propulsés dans ce nouveau monde. 

La flamme chantante ne révolutionne plus le genre comme il a dû le faire lors de sa première publication mais reste un livre très agréable. Grâce entre autres à son style poétique à l’extrême, il est pour moi une des curiosités de la fin de cette année. 

Note : 7/10

4 commentaires:

  1. Un univers intrigant, "à la Lovecraft", et surtout une superbe plume, j'ai vraiment apprécié, et j'aimerais vraiment que cet auteur soit réédité en France.

    RépondreSupprimer
  2. Je vais demander à l'éditeur s'ils ont prévu d'autres publications de l'auteur ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Ce recueil te permet de terminer le JLNN (si tu indiques JLNN quelque part :p )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais complètement oublié. Je le fais.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...