dimanche 9 septembre 2012

Morphine - Juliette Fournier

Morphine - Juliette Fournier

Morphine
Juliette Fournier

Morphine est une jeune fille chargée de récupérer des chimères pour le compte du Professeur Hidestone. Elle possède un don qui lui permet de sentir ces créatures fabuleuses – entre sculptures et êtres vivants – fabriquées par les créateurs à partir d’une substance baptisée matière zéro. Le professeur Hidestone, l’un des plus éminents Créateurs de sa guilde, recherche spécialement les chimères créées par le légendaire Sphinx et Morphine fait du très bon travail. Mais un jour, elle remplit une mission spéciale qui l’entraîne vers des secrets inavouables…




Morphine - Juliette Fournier

J'ai acheté ce manga au Salon du Livre de Vannes. Son auteur, une jeune femme timide, dédicaçait ses livres à coté de Florent Chavouet. En lisant sur la quatrième de couverture "Un premier roman graphique aussi étrange que fantastique… Quand Miyazaki rencontre David Lynch ?", je me suis dit que ça pouvait être intéressant.

Dans un premier temps voici un peu d'explications pour vous aider à comprendre l'univers de Juliette Fournier. Une chimère est une créature "vivante" faite de "matière zero", une substance qui ressemble pour nous lecteurs à de l'argile dotée de propriétés "magiques". Les personnes qui créent les chimère sont à la fois des scientifiques et des artistes.

Ce manga français nous fait suivre Morphine, une jeune fille qui chasse les "Chimères" pour le professeur Hidestone.
Mais ce ne sont pas n'importe quelles Chimères que le professeur Hidestone envoie Morphine chercher. Ce sont les chimères créer par le Sphinx, légendaire créateur de chimère, peut-être le plus grand maître de la discipline. Le professeur rêve de l'égaler et il est prêt à enfreindre les règles de son ordre pour y parvenir.

Morphine - Juliette FournierJ'attendais beaucoup de ce livre, il faut dire que la comparaison avec Miyazaki et David Lynch était impressionnante.
Malheureusement, il tiens assez peu ses promesses. En effet, le dessin, bien que plutôt joli, est trop froid pour nous plonger dans l'aventure, nous faire partager les émotions des personnages. On est loin de la maîtrise de Myiazaki même si l'on voit un potentiel incontestable.

Quand à la comparaison au niveau scénaristique avec David Lynch ou Miyazaki, là encore je ne la comprends pas (ou trop bien). L'histoire est plaisante mais linéaire et sans grandes surprises. Les personnages manquent également de profondeur. 

Pour conclure, Il est dommage que l'éditeur se soit livré à ces comparaisons purement commerciales (et mensongères) car le livre n'est pas mauvais. Mais en générant une attente disproportionnée, il génère aussi la déception. Certes Morphine ne révolutionnera pas le genre mais c'est un premier manga honnête dont je conseillerais plutôt la lecture à des adolescents qu'a des lecteurs avertis de manga.

Note : 5/10

3 commentaires:

  1. finalement la promo aurait été meilleure si l'éditeur avait misé sur l'originalité de l'auteur au lieu de comparer. C'est dommage car le nom du personnage est accrocheur et donne envie d'aller plus loin...ou pas. J'espère que cette auteur arrivera à percer tout de même

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lui espère aussi car elle était sympa.

      Supprimer
  2. J'ai bien aimé cette BD/manga aussi, bien que ce n'était pas un coup de coeur.
    J'ai rencontré l'auteur qui est super sympa.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...