samedi 27 septembre 2014

L'histoire des mondes imaginaires - Michel Udiany

L'histoire des mondes imaginaires - Michel Udiany
L'histoire des mondes imaginaires
Michel Udiany

Les « Mondes Imaginaires » ressuscitent les grandes civilisations à travers leurs grands mythes.
La Tour de Babel et les cités de Sodome et de Gomorrhe ont réellement existé mais où et que furent-elles réellement ? Les Égyptiens avaient-ils atteint l’Afrique australe ? Où pouvait se situer le Jardin d’Eden ?
La découverte du lointain Occident, le passage des fameuses Colonnes d’Hercule, la recherche de l’Ultima Thulé, furent la grande affaire des Grecs et des Phéniciens, découvreurs de la Baltique, des îles du Nord ou des Canaries. L’Atlantide aurait-elle sombré ailleurs que dans l’imagination de Platon ? Sur quelles mers erra Ulysse ? Où était la Toison d’Or ? 
Que dire enfin de la lointaine Asie ?
Patries du merveilleux, les Indes – plus tard la Chine – restèrent longtemps inconnues des Européens…
Quant aux hommes eux-mêmes, qu’ils soient marins, commerçants, conquérants, missionnaires, moines défiant l’Atlantique nord ou les steppes d’Asie, vikings, premiers découvreurs du Vinland ou encore Portugais à la recherche du Prêtre Jean, tous furent de véritables aventuriers.
Des lieux improbables hantés de géants, de monstres, de peuples fantasmatiques, les légendes en contenaient des dizaines.
Mais souvent, derrière le mythe, se cachait une réalité géographique.

Avant de parler du livre, je voudrais remercier les éditions Joudan pour m'avoir permis de le lire dans le cadre d'un partenariat !

Une fois n'est pas coutume, je vous propose de découvrir un essai. Ce livre va vous permettre d'approfondir vos connaissances sur des mythes célèbres ou moins connus.
La présentation du livre est très claire : un mythe = un chapitre. Le tout est classé dans un ordre chronologique. Les chapitres sont indépendant, vous pouvez donc, si vous le désirez, aller directement au chapitre qui vous intrigue le plus. Je conseillerais tout de même de commencer par le début pour profiter pleinement de l'ouvrage (contexte historique, lien avec d'autres mythes plus anciens).

Comment ça marche ?
C'est simple, l'auteur nous explique le mythe, son contenu, d'où il vient, comment il a été transmis... Puis il va s'employer à séparer le réel de l'imaginaire. Une tache complexe où plusieurs théories s'affrontent souvent. J'ai personnellement beaucoup appris à la lecture de ce livre. 

«Beaucoup l'ignorent encore aujourd'hui , mais ce mot "sud" est lui même d'origine égyptienne. Il désignait les contrées que l'on rencontrait en remontant le cours du Nil et que nous connaissons toujours sous l’appellation de "Soudan", c'est à dire "Pays du Sud".»

On se retrouve plongé dans de nombreuses époques, découvrant au fur et à mesure que l'on ignore bien des choses. Les Grecs, les Phéniciens, les Vikings ou les Celtes, tout y passe. C'est un voyage dans le temps et dans l'histoire. Les prouesses techniques et humaines flirtent avec les récits purement imaginaires. 

«Vers l'an 325 avant Jésus-Christ pourtant, à peu près au même moment où Alexandre le Grand arrivait aux Indes, un marin osa franchir la frontière sacrée des colonnes d’Héraclès. Il était originaire de Marseille, alors cité grecque, phocéenne plus exactement - et il s'appelait Pythéas, astronome avant d'être navigateur.»

A noter que l'auteur, dans son entreprise de rationalisation, manque parfois de délicatesse quand il aborde le sujet sensible des religions. Cela pourrait en choquer certains, surtout au début du livre.

Pour conclure, avec L'histoire des mondes imaginaires vous en apprendrez beaucoup sur l'histoire et la géographie au fil des siècles. Grace à une grande diversité dans les époques et les lieux abordés, ce livre vous permettra d'enrichir vos connaissances tout en passant un bon moment.

Note : 7,5/10


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...