mercredi 16 avril 2014

Le rêve Oméga, tome 1 : Souvenirs mortels

Le rêve Oméga, tome 1 : Souvenirs mortels
Yumington 2075 : Souvenirs mortels
Jeff Balek
Le rêve Oméga, tome 1


Yumington, 2075. Garibor Coont est un ouvrier disséqueur. Son métier : extraire les organes des morts afin de les préparer à la transplantation. Si son quotidien est banal, ses hobbies le sont bien moins : Coont a la capacité extraordinaire de décoder les mémoires d’Heisenberg, les implants mentaux dont est équipé l’essentiel de la population de Yumington. Un don qui va attirer l’attention de l’Organisation, une société secrète dont l’objectif est de résoudre des crimes aussi technologiques que mystérieux.
Sous la contrainte, Coont devra enquêter sur la propagation d’un virus mental et mortel qui dévore les souvenirs de ses victimes. Et ce qu’il apprendra l’amènera à remettre en cause sa propre identité.
Yumington : la cité aux mille récits. Plongez dans ses bas-fonds, et vous n’en reviendrez peut-être pas...
Et si l’homme se trouvait confronté à l’apparition d’un homme d’une espèce nouvelle et supérieure ? Et si l’apparition de cette nouvelle espèce n’était pas issue de l’évolution naturelle ?
L’homme de Neandertal a disparu après l’apparition de l’Homo Sapiens Sapiens. Et si l’histoire se répétait ?
Un thriller haletant, dont chaque épisode vous rivera à votre fauteuil !

Il ne fait pas bon vivre dans la ville de Yumington. Encore moins quand on réside dans les bas-fonds comme Garibor Coont. Et puis, équarrisseur n'est pas le métier le plus épanouissant. On passe ses journées à disséquer des corps et on récupère les organes afin de les préparer pour une transplantation. Alors Garibor s'évade comme il peut. Il fume un peu. Mais surtout, au lieu de détruire les implants mentaux qu'il trouve sur les sujets qu'on lui confie, il les récupère. Puis il se plonge dans leur vie. En théorie, c'est impossible, les implants sont inviolables. Mais Garibor possède un don unique. Quand cela vient à ce savoir, il se retrouve recruté de force au sein d'une organisation bien mystérieuse...

Souvenirs mortels est un des premiers livres de la collection numérique de Bragelonne. Il fait partie du roman feuilleton Le rêve Omega. C'est l'une des œuvres se déroulant dans la ville imaginaire de Yumington. Elles montrent la ville à différentes époques et se déclinent sur différents supports (livres, Twitter, vidéo...).
J'ai décidé de me plonger dans le premier épisode (gratuit) de cette série après avoir lu la critique de Blog-O-Livre. Cette chronique plutôt négative m'a intrigué, et j'ai eu envie de découvrir par moi-même ce roman.

Je ne regrette le pas, Souvenirs mortels est une bonne entrée en matière dans l'univers de Yumington. Le style simple et direct de l'auteur se prête parfaitement à un livre d'action. De courts chapitres rythment la lecture, donnant l'impression d'une succession de tableaux, un peu comme si on lisait un scénario. L'humour est aussi au rendez-vous et aide à détendre une atmosphère sombre à souhait.

 « — Je commence quand ?
— Quand il y aura une mission. Quand je vous préviendrai. Je vous ferai parvenir une pizza pour vous alerter.
— Une pizza ?
— Je vous l’ai dit, nous essayons de privilégier les communications analogiques. »

L'histoire est agréable et efficace. C'est le premier épisode, l'introduction de la série. On découvre Garibor, son environnement, ses capacités... L'auteur nous dévoile les informations au compte-goutte. On sent qu'on n'est pas à la fin de nos surprises et quand on arrive à la dernière page, on n'a qu'une envie : savoir la suite.

« Il n'y a pas un homme ou une femme qui ne garde pas au fond de lui un petit truc qui lui ferait honte. Et c'est inutile de nier. Tu en auras un. Un de ces petits vices qui permettent de croire encore (un peu, juste un peu) qu'on est différent des autres, rebelle à sa manière, pas encore totalement bouffé par la sacro-sainte société bien pensante et positive. »

Souvenirs mortels est un roman noir. Une lecture de "quai de gare" accessible et addictive. Pas de fantaisie stylistique ni de réflexion métaphysique mais un roman diablement efficace. J'ai acheté la suite et je la lirai avec plaisir.

Note : 7/10


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...